Colloque du 28 juin 2017 – Informations utiles et complémentaires

Colloque du 28 juin 2017 – Informations utiles et complémentaires

logo

Question :

Quels dispositifs mettre en place

Pour asseoir une autonomie financière de nos concitoyens,

Susceptibles de libérer leur énergie créatrice ?

Ce colloque intitulé « Créer les conditions d’une réelle autonomie financière  des Ultramarins et Afro-Français », est une invitation à participer à la mise en œuvre d’un véritable changement de paradigme économique. Il vise à créer une dynamique de réflexions et de propositions dans la perspective d’apporter un soutien effectif et efficace aux créateurs de richesses afin de renforcer l’audace entrepreneuriale de nos concitoyens.

Avec cette initiative, L’UNOM soutient qu’il y a lieu d’être optimiste quant à la pertinence de la démarche entrepreneuriale d’un nombre croissant de citoyens qui refusent l’immobilisme face aux difficultés économiques et sociales qui contraignent notre pays.

L’idée c’est aussi de montrer aux jeunes générations ultramarines notamment qu’il n’y a pas que le Sport et la Musique qui sont porteurs de réussites. Qu’entreprendre est une très belle première aventure professionnelle dès lors que l’on sait, avec le soutien nécessaire, allier audace, confiance et détermination.

Et Dans un monde où, on le sait maintenant, il n’y en a pas pour tout le monde, il importe de donner à voir que la puissance sourit aux audacieux.

La date : mercredi 28 juin 2017  

Le lieu : Tour ALLIANZ One

1, Cour Michelet – Paris La Défense

Métro : Esplanade de la Défense

Heure : 9 h 00 – 18 h 00

Les Thèmes proposés aux Débats :

Table ronde_1

 Les freins à la réussite économique des Ultramarins et Afro-Français

Témoignages et Interrogations

Le postulat :

La dynamique d’entreprise au sein de la communauté des Français originaires des Outre-mer et des Afro-Français de l’Île de France, avérée et cependant peu ou mal exploitée, montre la capacité de ces populations à répondre à des besoins nouveaux, à créer des liens et favoriser la solidarité.

Nous avons chez nous des Entrepreneurs et des Artistes de qualité, mais qui, étrangement, restent confrontés à un déficit d’image. Il ne s’agit ici ni de juger ni de critiquer, mais d’affirmer que nous devons travailler à faire bouger les lignes, travailler à valoriser ces acteurs socioéconomiques aujourd’hui confrontés à une situation économique et sociale profondément dégradée.

Encourager l’audace. Voilà le maître-mot.

Questions : Quelles sont les raisons du supposé retard des originaires des Outre-mer et des Afro-Français dans le domaine de l’entreprenariat ? Existe-t-il une discrimination à l’accès aux vecteurs de réussite économique ?

Intervenants :

  • René Claude ARGIS (président OBE)
  • Joyce OTO (conseillère en image)
  • Medhy CUSTOS (artiste)
  • Chantal CLEM (historienne, présidente de Couleurs Karayb)
  • Alirio ROJAS-FANON (Musicien)   
  • Frank ANRETAR (Co-fondateur zouker.com, Fondateur des Trophées des Arts AfroCaribéens)
  • Daniel HIERSO (président Outre-mer Network)
  • Aziz Abdoul WADE (vice-président finance)
  • Gilles DEGRAS (concepteur, directeur du site Bondamanjak)

 Modérateur :

  • Tony REBUS (Kant) Gérant restaurant Bistrot créole

 

Table ronde_2

Créer les conditions d’une réelle autonomie financière               

Le postulat :

Nombreux sont ceux de nos compatriotes ultramarins et Afro-Français qui ont l’idée de créer un jour leur entreprise. Et pourtant, peu d’entre eux franchissent le pas, par manque d’argent, par manque d’accompagnement, mais aussi par manque de persévérance. Ceux qui s’y risquent témoignent pour la plupart de la difficulté de créer, de se produire, de maintenir et de développer une entreprise quand on ne dispose ni de moyens, ni de réseau, ni même de bonnes clés pour réussir

La conjoncture est cependant favorable au développement des activités entrepreneuriales, puisque, en ce début de 21ème siècle, il est admis que l’idée nouvelle qui aujourd’hui parait farfelue constitue peut-être l’avenir, tant il est vrai que tout n’a pas encore été inventé dans ce monde, ce monde où tout bouge tout le temps et en même temps. On peut donc être optimiste quant à la pertinence de la démarche entrepreneuriale d’un nombre croissant de nos compatriotes qui, par la force des choses, refusent l’immobilisme face aux difficultés économiques et sociales qui les contraignent.

Au-delà de la détection des talents pour faire émerger ce qui bouillonne dans la société française, et aussi bousculer les positions acquises, la problématique c’est surtout l’accompagnement de ces créateurs de richesses et la pérennisation de leur activité pour asseoir une réussite économique qui constitue, elle aussi, un puissant levier pour lutter contre les exclusions, la fracture sociale et économique, le racisme social.

Certes, Entreprendre est une très belle aventure professionnelle dès lors que l’on sait, avec le soutien nécessaire, allier audace, confiance et détermination. Mais disposer d’un cadre sécurisant pour exercer constitue sans doute un « booster » déterminant.

 

Question : Quel(s) dispositif(s) mettre en œuvre pour asseoir l’autonomie financière des Ultramarins et des Afro-Français et garantir leur réussite économique ?

Intervenants :

  • Georges GARNIER (président Académie de l’art culinaire du monde créole)
  • Patrice LONGFORT (président Doltime Prestige)
  • Laurent LAVIOLETTE (directeur des projets finance groupe Société Générale)
  • Christian DZELLAT- NKOUSSOU (publiciste, fondateur de nofi.fr)
  • José-Jacques GUSTAVE (fondateur G2J)
  • René Claude ARGIS (président OBE)
  • Daniel HIERSO (président Outre-Mer Network)
  • Chantal CLEM (historienne, présidente de Couleurs Karayb)   
  • Youri NOZIUS (directeur Banou Conseils)
  • Aziz Abdoul WADE (vice-président finance)
  • Frank ANRETAR (Co-fondateur zouker.com / Fondateur des Trophées des Arts AfroCaribéens)

 Modérateur :

  • Tony REBUS (Kant) Gérant restaurant Bistrot Créole

 

Rapporteur général : Pierre PASTEL (sociologue, directeur de Pastel Conseil)

 

Timing de la journée :

 09 h 00 – 9 h 30       Accueil des participants

09 h 30 – 9 h 45       Ouverture

Allocution du représentant de Allianz

Allocution du président de L’UNOM

Présentation du programme de la journée

09 h 45 – 11 h 15     Table ronde_1

09 h 45 – 10 h 45           Contribution des intervenants

10 h 45 – 11 h 15           Echanges avec les participants

Modérateur : Tony REBUS

11 h 15 – 13 h 00     Table ronde_2

11 h 15 – 12 h 30           Contribution des intervenants

12 h 30 – 13 h 00           Echanges avec les participants

Modérateur : Tony REBUS 

13 h 00 – 14 h 00 Déjeuner

14 h 00    Reprise des travaux – Modérateur : Frank ANRETAR

14 h 00 – 14 h 45      Intervention ALLIANZ

14 h 45 – 15 h 15     Synthèse des Tables rondes (Rapporteur général)

15 h 15 – 17 h 15     Sélection des propositions – Echanges sur Pertinence / Avantages / Inconvénients

Engagements formels (Qui ? Quoi ? Quand ?)

17 h 15 – 17 h 30     Discours de clôture

 

Organisateur

L’Union Nationale de l’Outre-Mer français (L’UNOM)

Association Loi 1901 – Président : Roger ANGLO

Objet de l’Association :

Rassembler tous les originaires de l’Outre-mer sur des bases de réflexion et d’efforts communs afin qu’ils soient plus efficaces, plus crédibles face aux structures décisionnelles, et plus participatifs dans la construction de leur avenir ; créer une dynamique d’échanges et de mutualisation des moyens entre les ultramarins de la Métropole et ceux des différents Départements et Territoires d’Outre-mer ; donner une visibilité revendiquée comme légitime aux originaires des Outre-mer; être force de proposition dans le Débat national.

Faits marquants :

Septembre 2006 : Colloque à l’Assemblée nationale – Thème « L’Outre-Mer : Horizon 2012 »

3 ateliers : L’Outre-Mer, une citoyenneté partagée ; L’Egalité sociale, un acquis perfectible ; Le Développement de l’Outre-Mer : d’une logique de politique de rattrapage à une logique de politique de compétitivité

300 participants

6 recommandations retenues et adressées aux candidats à la Présidentielle 2007

Mai 2014 : Lancement de l’opération « EnRéso : Entreprendre pour une réussite solidaire »

Philosophie du projet EnRéso :

Apporter un soutien aux créateurs de richesses afin de renforcer l’audace entrepreneuriale française sur l’ensemble du territoire.

Développer, accompagner et valoriser des initiatives prises par des jeunes entrepreneurs franciliens issus notamment de la diversité ultramarine et afro-français.

Contribuer aux processus de création d’emplois, et faciliter l’insertion professionnelle y compris des primo-arrivants sur le marché du travail.

L’idée c’est aussi de montrer aux jeunes générations qu’il n’y a pas que le Sport et la Musique qui sont porteurs de réussites. Qu’entreprendre est une très belle première aventure professionnelle dès lors que l’on sait allier audace, confiance et détermination.

Consistance du projet EnRéso

Le projet « EnRéso : Entreprendre pour une Réussite solidaire » se décline en une série d’actions tout au long de l’année, et s’appuie sur trois réalisations phares :

Les Trophées des Entrepreneurs AfroCréoles (cérémonie annuelle depuis octobre 2014),

Le Club ENRESO (Club Entrepreneurs et Investisseurs opérationnel depuis avril 2015),

Le Fonds EnRéso (Fonds de garantie et d’accompagnement des Entrepreneurs, lancé en février 2017)

Ces réalisations sont destinées à :

  • Exposer et dynamiser les réussites économiques des entreprises franciliennes gérées par des Français d’Outre-mer et des Afro-Français,
  • Eveiller des vocations notamment auprès des jeunes générations,
  • Promouvoir la dimension ultramarine de la France,
  • Développer, accompagner et valoriser des initiatives prises par des jeunes entrepreneurs franciliens issus de la diversité ultramarine,
  • Consolider et tisser des passerelles avec les réseaux professionnels existants,
  • Promouvoir l’esprit d’entreprendre des Français d’Outre-mer et des Afro-Français,
  • Encourager et faciliter l’émergence d’une économie ultramarine et afro-française,
  • Stimuler la création de commerces de proximité
  • Assurer une autonomie financière et économique ultramarine

Autant de vecteurs pour asseoir une réussite économique qui constitue, elle aussi, un puissant levier pour lutter contre les exclusions, la fracture sociale et économique, le racisme social.

Contacts

L’Union Nationale de l’Outre-Mer français (L’UNOM)

Correspondance : 2, Rue Eugène Delacroix 95460 Ezanville

Tél. : 06 21 69 29 17     Courriel : roger.anglo@enreso.org

www.enreso.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *