Les Membres du Jury

Les Membres du Jury

Marie-Jeanne SERBIN-THOMAS

Directrice de publication du magazine BRUNE


Journaliste professionnelle et éditrice de presse, Marie-Jeanne. Serbin-Thomas est la première femme noire de l’espace francophone à avoir lancé un magazine international.

Titulaire d'un troisième cycle en Esthétique et Sciences humaines obtenu à l’université de La Sorbonne, elle affirme sa plume dans différentes revues (Jeune Afrique, Jeune Afrique Magazine, Africa Woman à Londres, Essence aux Etats-Unis) avant de prendre la direction d’autres supports comme Élite Madame puis Divas, notamment.

Passionnée par la beauté, autant par son aspect technique qu’économique, elle sera directrice de la communication de Gazelle International Cosmetics, une marque de luxe américaine.

En 2006, elle crée et édite Brune, son propre titre qu’elle accompagne régulièrement de Ben, un généraliste masculin. Intervenante dans de nombreux colloques et forums en France et à l’étranger, Marie-Jeanne Serbin-Thomas partage ainsi son expertise avec un public international.

Marie-Jeanne Serbin-Thomas

Directrice

www.brunemagazine.com

Jules RAMAËL

Avocat à la Cour

+33 (0)9 50 06 60 26


Jules Ramaël est avocat au Barreau de Paris.

Son cursus en droit (Maîtrise en droit des affaires – Dess en droit de la concurrence et de la distribution) a été complété par un cursus en management et création d’entreprises (Master en management et création d’entreprises).

Avant de rejoindre le cabinet LDBM en février 2008, il a exercé des fonctions managériales au sein de la direction d’une enseigne internationale de grande distribution, puis a intégré la direction juridique d’un groupe d’édition et de distribution de chaînes de télévisions payantes.

Il est co-fondateur avec Gala Paricheva et Mariela Petrova du site internet www.le-droit-des-affaires.com.

Jules Ramaël intervient tant en conseil qu’en contentieux. Ses principaux domaines de compétence incluent le :

  • - Droit commercial et contrats commerciaux (distribution, concurrence et consommation)
  • - Droit des marques et des noms de domaine
  • - Droit de la publicité
  • - Droit du travail
  • - Contentieux civil et commercial
  • - Droit pénal des affaires

Ruddy JEAN-JACQUES

GÉRANT FONDATEUR DE LA Société ART DE FONDRE


GÉRANT FONDATEUR DE LA Société ART DE FONDRE, qui depuis 18 ans crée et fabrique des objets de communications personnalisés entre autres. Ancien responsable de fabrication d'une fonderie parisienne œuvrant dans le domaine de la fabrication d'objets en métal, j'ai décidé après près de 9 années dans cette société de crée ma propre entreprise en 1994.

Ayant eu une formation de fondeur avec l'obtention d'un bac technique c'est tout naturellement que j'ai poursuivi dans cette voie, en proposant à ma clientèle à la fois la création et la fabrication de leurs objets, ce qui à eu pour conséquences l'accroissement des demandes et de la clientèle. Amateur d'art, de design et de nouvelle technologie,je suis toujours en quête de nouvelle inspiration, de nouveau procéder de fabrication, la curiosité dans mon métier est un élément essentiel afin de continuer à améliorer ses compétences et celles de son entreprise.

Aujourd'hui la Société ART DE FONDRE forte de son expérience, compte parmi sa clientèle des enseignes tel que Gaz De France,ATR, Air Caraïbes, Geci International, Morabito, Givenchy, Kenzo, La réunion des musées nationaux et bien d'autres qui font appel à ses services pour la réalisation de l'ensemble de leurs objets de communication interne, externe, cadeaux d'entreprises, produits dérivés, accessoires de modes, trophées et bien d'autres.

Septembre 2012 : Art de fondre, viens de s'enrichir d'une nouvelle entité : la marque '' FONDICA" spécialisé dans la création et la fabrication de luminaire d'art, avec des designers de renom tel que Jean BODGIO, Devaede, Olivier LANQUETIN, Nicolas BLANDIN, et bien d'autres.

Un nouvel horizon s'ouvre pour la société ART DE FONDRE !!!

Initiateur et membre fondateur de l'association GEDFOM (groupement d'Entreprises des Français d'Outre-mer)association ayant pour but le développement de l'esprit entrepreneurial au sein de la diaspora Ultramarine. Le GEDFOM accompagne les porteurs de projets et chefs d'entreprise ultramarins dans le développement de leur projets de création d'entreprise,il soutien également le rapprochement commercial entre les structures adhérentes de l'association. Le GEDFOM est à l'origine de la réalisation de la plateforme internet dédié à la mise en relation entre les demandeurs d'emplois, de stages et les sociétés susceptibles de proposer des offres sur l'hexagone et sur l'ensemble de l'Outre-mer. cette plateforme à été réalisé suite à une convention que le GEDFOM à signé avec la délégation interministérielle à l'égalité des chances des français d'outre-mer, convention qui englobe deux projets, la plateforme internet et l'organisation d'une conférence débat sur le thème de l'emploi et de la création d'entreprise, qui aura lieu en octobre 2010.

Daniel HIERSO


Issu des quartiers populaires de Colombes (92), Daniel Hierso est autodidacte. Il monte sa première entreprise en 1998 (une société de gardiennage qu’il revendra au groupe PEDUS deux ans plus tard).

Bailleur privé, actionnaire d’une société d’ingénierie électrique/informatique (Ajavon consulting group) jusqu’en 2009. Il est confronté en 2005 à la catastrophe aérienne du Vénézuéla au cours de laquelle il perd ses parents.

Au bout de trois ans, il passe du statut de famille de victimes à Vice Pdt de fédération d’associations de victimes (Fivaa) , Délégué aux accidents aériens (FENVAC). Son travail de mise en relation des acteurs de l’aérien (compagnies aériennes, associations, assureurs) contribuera à faire de la Fenvac le seul acteur civil européen reconnu aux conférences mondiales de l’OACI chaque année. Son audition par la commission européenne en 2009 contribuera entre autre à la modification réglementaire en matière d’information sur la sécurité aérienne en 2010.

Les troubles de 2009, le pousse à mettre en place un réseau d’entrepreneurs au services des originaires d’Outre-Mer avec Jocelyn Golitin, (spécialiste du tourisme fluvial à Paris) et Jean Claude Beaujour (avocat d’affaires spécialisé dans l’accompagnement des sociétés françaises en Asie) , le réseau Outre-Mer Network voit le jour.

OMN, c’est plus de 2 800 entrepreneurs mis en réseau physiquement sur des sessions Networking à Paris, Lyon, Bordeaux des centaines de mises en réseau en Outre-Mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion), près de 216 projets conseillés, une vingtaine de sociétés créées depuis 2011, des ateliers RH mensuels, des émissions de radio qui vulgarisent l’esprit entrepreneurial sur les ondes communautaires et nationales avec BFM Business afin de parler de l’Outre-Mer qui innove, crée de la valeur et fait gagner la France!

OMN est devenue en quelques années une véritable plateforme de visibilité pour toute une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs originaires d’Outre-Mer présente dans l’Hexagone, en Outre-Mer, New York, Malaisie (Kuala Lumpur), Chine (Guangzou) ainsi que Londres, Montréal et Bruxelles via ses réseaux partenaires (LERECA) et Knowledge Consulting

Désir Makan

Consultant en stratégie de développement et Expert en organisation


Désire MAKAN II, Consultant en stratégie de développement et Expert en organisation

Directeur associé d’ABS (Africa Business Solutions) www.africaa-business-solutions.com

Fondateur et associé de l’agence de communication One Vision www.one-visions.com

Fondateur du prix AEA (Afrique Espoir Avenir)

Président Fondateur de la CEEDA (Chambre Économique pour l’Entrepreneuriat et le Développement en Afrique) : www.laceeda.com

Né à Douala en 1978, Désire MAKAN II fait ses études en organisations des entreprises. Il effectue une formation à strasbourg en Psychothérapie-socio-somato-analyste en 2004 avant de suivre des formations en organisation et conduite de changement, TVNC (Technique de Vente et Négociation Commerciale), PPP (Prise de Parole en Public) .

Partant du constat que la diaspora francophone originaire d’Afrique ne joue pas assez son rôle dans le développement du continent africain, il décide d’agir pour palier ce manque et crée en 2005 la CEEDA (Chambre Économique pour l’Entrepreneuriat et le Développement en une ONG ayant pour but de Favoriser l'entrepreneuriat et le développement vers l'Afrique.

Promouvoir l’esprit d’entreprise auprès des Africains et de la diaspora, Informer et former les acteurs économiques et sociaux et animer le réseau de futurs partenaires, Accompagner les porteurs de projets dans toutes les étapes de leur développement et assurer un suivi des jeunes entreprises, Créer un lien entre l’Afrique et la diaspora en favorisant les conditions propices à leur épanouissement sociétale.

Et le succès est au rendez-vous : au bout de trois ans d’existence à peine, un réseau de plus de 80 experts et consultants, plus 200 projets accompagnés à ce jour.